La saga Paranormal Activity: du pire au meilleur chapitre!

topalternatif

 

Maintenant que le supposé dernier chapitre de la saga Paranormal Activity est arrivé, il est venu le temps de passer aux choses sérieuses. Le temps de faire un top!!

La série a reçu un accueil mitigé de la part des amateurs de cinéma d’horreur  et le fait qu’elle soit le porte-étendard du style found footage n’est pas étranger à sa réputation. Pourtant, la série a beaucoup à offrir à quiconque sait apprécier le found footage.

————————————————————————————————————————————–

#6- Paranormal Activity 4 (2012, Henry Joost et Ariel Schulman)

————————————————————————————————————————————– 

Lisez notre critique

Le quatrième chapitre est le mal-aimé de la série et il est facile de voir pourquoi. Après trois films relativement ingénieux, Paranormal Activity 4 s’installe confortablement dans ses pantoufles prenant son public pour acquis. C’est dommage parce qu’avec un peu plus d’audace, le concept aurait pu mieux fonctionner.

La gimmick de cette suite provient du fait que le film nous est présenté du point de vue des caméras de laptop. Si les réalisateurs avaient fait comme pour l’un des segments de V/H/S ou le récent Unfriended  en restant uniquement sur un écran d’ordinateur portable, la série aurait innové. D’ailleurs, la meilleure scène du film implique une conversation Skype entre l’héroïne et son copain. En tant que pire chapitre de la série, je crois néanmoins que Paranormal Activity 4 ne s’en sort pas trop mal.

paranormal-activity-4-levitating

————————————————————————————————————————————–

#5- Paranormal Activity: The Marked Ones (2014, Christopher Landon)

————————————————————————————————————————————– 

Lisez notre critique

Initialement présenté comme un “spin-off” à la série originale, Paranormal Activity : The Marked Ones est quand même lié au reste de la série en raison de sa finale complètement inatendue. Probablement l’une des plus efficaces de la série.

Ce cinquième volet, qui suit un adolescent découvrir qu’il a d’étranges pouvoirs après avoir visité un appartement hanté, diffère du reste de la série. Après un Paranormal Activity 4 assez convenu, ça fait du bien. Et qui peut résister à des gangsters qui tirent à coups de carabines sur des sorcières?

paranormal-activity-the-marked-ones-2014-simon-game-questions-jesse-marisol-gabrielle-walsh-andrew-jacobs

————————————————————————————————————————————–

#4- Paranormal Activity: The Ghost Dimension (2015, Gregory Plotkin)

————————————————————————————————————————————– 

Lisez notre critique

Pour une série qui a connu une baisse de régime considérable après ses trois premiers volets, la conclusion de Paranormal Activity n’est pas mauvaise du tout!!  Ça se veut un espèce de greatest hits des cinq films précédents avec une gimmick 3D en guise de cerise sur le sundae!

Si on est loin du style relativement réaliste des premiers films, The Ghost Dimension est bien dosé, jumelant suspense minimaliste, effets « dans ta face » et une mythologie temporelle à donner mal à la tête! J’aurais apprécier que le scénario s’aventure plus dans le côté abstrait de la mythologie, mais c’est là ma seule critique pertinente.

NELzI1LRoDf3OU_3_b

————————————————————————————————————————————–

#3- Paranormal Activity 2 (2010, Tod Williams)

————————————————————————————————————————————– 

Lisez notre critique

L’idée de faire suite au film d’Oren Peli était facile et ne demandait pas un grand effort de la part du studio Paramount. Malgré tout, le cinéaste Tod Williams et le scénariste Michael R.Perry ont pris la tâche au sérieux, livrant une suite surprenante. On ne donne pas assez de crédit aux artisans derrière la première suite de Paranormal Activity. Car en faisant de Paranormal Activity 2 un préquel lié au film original, ils ont cloué le bec aux sceptiques!

L’insomnie est peut-être moins sévère que lors du visionnement du premier film, mais il ne faudrait pas discrédité Paranormal Activity 2 pour autant. L’oeuvre de Tod Williams réussit à surprendre en recyclant essentiellement la même recette. Et respect pour avoir rendu effrayant un aspirateur de piscine!

par2par

————————————————————————————————————————————–

#2- Paranormal Activity 3 (2011, Henry Joost et Ariel Schulman)

————————————————————————————————————————————– 

Lisez notre critique

Non seulement Paranormal Activity 3 est la meilleure suite de la série, mais c’est aussi un solide film à part entière. Paranormal Activity 3 a mis la barre très haute pour le reste de la série qui n’a jamais été capable de répéter ces exploits.

Les deux cinéaste derrière cette suite ont trouvé une façon rafraîchissante d’avoir du plaisir avec un concept, qui après deux films et maintes imitations, commençait à sentir le réchauffé. D’emblée, le scénario nous balance des idées dont l’absence a souvent été décriée dans les chapitres précédents. On a droit au couple qui utilise la caméra pour filmer leurs ébats sexuels, des enfants réellement en périls, plusieurs questionnements sur la nécessité de filmer, des personnages en panne de courage face à l’adversité et surtout une famille qui quitte la maison lorsque ça devient trop intense.

En jouant ainsi avec les règles du jeu, les deux cinéastes ont créé une oeuvre plus amusante qu’effrayante, qui se compare à un chapitre de Poltergeist plutôt qu’à du cinéma-vérité. Paranormal Activity 3 ne vient pas nous décrocher la même frousse que les opus précédents, mais c’est un divertissement plus punché qui se prête mieux à des visionnements répétitifs.

paranormal-activity-3-01
 

————————————————————————————————————————————–

#1- Paranormal Activity (2009, Oren Peli)

————————————————————————————————————————————– 

Lisez notre critique

Si la série Paranormal Activity est rapidement devenue la vache à lait de ses producteurs, il ne faut pas oublier qu’initialement, le film original a été financé avec la carte de crédit de son réalisateur Oren Peli. Et le found footage a beau être un sous-genre mal-aimé, il n’en demeure pas moins que Paranormal Activity est probablement sa plus belle réussite après The Blair Witch Project. Et surtout, c’est un film terrifiant pour quiconque est capable de se plier à l’exercice.

Paranormal Activity, c’est l’épouvante à l’état pur! Un minimum de personnage, un minimum d’effets visuels, une simplicité narrative et maximum de frissons!!

n07-paranormal-activity-111-calories-meme-methode-que-blair-witch

————————————————————————————————————————————–


————————————————————————————————————————————–

The following two tabs change content below.
Lorsqu'il ne s'occupe pas de ses trois petits monstres à la maison, Dany Champagne traite d'une autre forme de monstre sur Horreur-web.com, le site qu'il a créé en 2003. Il a une prédilection pour les slashers des années 80 et les films gothiques du studio Hammer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest