The Quiet Ones: Réalité et fiction

TQO_DAY10-1086

On a tous roulé les yeux lorsqu’est apparu l’appelation « basée sur une histoire vraie » à la fin de la bande-annonce de The Quiet Ones. C’est que l’affirmation a perdu toute sa crédibilité ces dernières années. En fait c’est presque devenu une marque de commerce plutôt qu’une affirmation véridique.

Pourtant, The Quiet Ones serait bel et bien basé sur des faits véridiques. Le hic, c’est que comme dans la majorité des cas, les scénaristes ont choisi d’ignorer les faits pour tremper leur oeuvre dans le moule du cinéma d’horreur standard.

Le site web History VS Hollywood a écrit un article très intéressant concernant le professeur derrière l’inspiration pour The Quiet Ones.

En gros, on y apprend que le personnage du professeur est basé sur le Docteur Alan Robert George Owen, qui dans les années 70 s’est fait connaître pour l’expérience Philip Aylesford, qui consistait à créer un fantôme par le pouvoir de l’imagination. En gros, le Dr Owen et ses associés ont créé de toutes pièces un personnage historique qu’ils ont nommé Philip Aylesford. Ils lui ont créer une biographie détaillée en plus d’engager un dessinateur pour créer son portrait. Ils ont ensuite tenter de communiquer avec lui lors de séances.

The Quiet Ones est le deuxième film dans les dernières années à s’être inspiré de cette expérience, l’autre étant The Apparition (lisez notre critique), sorti en 2012.

La jeune Jane, qui est le sujet de l’expérience dans The Quiet Ones, est un personnage fictif, puisque le Docteur Owen n’a jamais traité des patients supposément possédés. Pas plus que le fantôme supposément créé par le Dr Owen et ses acolytes n’a démontré la moindre tendance maligne.

Avec une telle histoire, on pourrait penser qu’il serait facile d’imaginer un film d’horreur fascinant si le scénario demeurait plus près des faits véridiques plutôt que de romancer le tout. Donnons-lui au moins cela, The Quiet Ones est une proposition beaucoup plus intéressante que ne l’était The Apparition! Qui sait, peut-être que Philip Aylesford n’a pas fini d’inspirer les scénaristes et que le prochain film inspiré par les événements sera le bon!

Pour les intéressés, un vidéo montrant des bouts de l’expérience est disponible. Pour plus de détails, on vous invite à consulter l’article sur History VS Hollywood.

————————————————————————————————————————————–


————————————————————————————————————————————–

The following two tabs change content below.
Lorsqu'il ne s'occupe pas de ses trois petits monstres à la maison, Dany Champagne traite d'une autre forme de monstre sur Horreur-web.com, le site qu'il a créé en 2003. Il a une prédilection pour les slashers des années 80 et les films gothiques du studio Hammer.

2 Responses to The Quiet Ones: Réalité et fiction

  1. frank dit :

    j ai vu le film dimanche en compagnie de mon épouse.

    mon épouse m a dit que ça faisait un bout qu elle n avait fait autant de sauts dans un film au cinéma (nous en voyons au minimum 50 par année).

    l histoire est très intéressante.

    je n en dirais pas plus vous laissant en juger.

    ma note: 4/5

  2. Tim dit :

    Je viens de voir le film. Dans l’article vous dites que l’histoire est bel et bien tirée d’une histoire vraie, vous dites également que le Dr Owen n’a jamais eu de réel patiente « possédée » et que la seule vrai expérience est celle de phillip.
    Alors à quoi correspondent les photos à la fin du film, pendant le générique, qui ont l’air d’être authentique et qui dégagent quelque chose de vraiment gênant ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest