Critique – Graduation Day (1981)

GRADUATION DAY

1981

RÉALISATION: Herb Freed
SCÉNARIO: Anne Marisse et Herb Freed
AVEC: Christopher George, Patch Mackenzie, E.Danny Murphy, Richard Valin et Linnea Quigley

Lors d’une compétition de course, Laura meurt subitement après avoir franchi la ligne d’arrivée. Quelques semaines plus tard, juste avant le jour de graduation d’une école secondaire, un tueur s’en prend aux membres de l’équipe de course dont faisait partie Laura.

L’histoire ne pourrait pas être plus simple, mais il n’en fallait pas plus pour faire un slasher dans les années 80.Graduation Day est un film au budget modique, dont les seuls mérites sont d’être cité dans Scream 2 et de mettre en vedette la future « Scream Queen », Linnea Quigley, dans son premier film d’horreur. Le réalisateur se contente de suivre les clichés du genre, sans jamais y déroger. Son film manque considérablement de vie, en grande partie dû au fait que sa réalisation est sans saveur. Les scènes de meurtres, qui sont aux slashers ce qu’une scène de sexe est aux films pornos, n’apportent rien d’extra au film. Elles sont sans originalités et très mal exécutées. Une des raisons pourquoi le film n’a pas réussi à m’accrocher est qu’il y a trop de personnages qui sont, pour la plupart, ennuyeux. Cela n’aide pas non plus qu’ils soient interprétés par une bande d’acteurs sans talent.

Côté horreur, j’ai bien aimé le tueur avec son masque d’escrime (précurseur à Urban Legends: Final Cut), quoique son kit de jogging gris délavé n’était pas très effrayant. La finale, quant à elle, se démarque en osant montrer un grain d’audace. Malheureusement, c’est trop peu, trop tard.

Graduation Day ne fait tout simplement pas le poids face aux autres slashers de la même époque, tels Friday The 13th, Halloween 2 et My Bloody Valentine.

-Dany Champagne

note3

————————————————————————————————————————————–


————————————————————————————————————————————–

The following two tabs change content below.
Lorsqu'il ne s'occupe pas de ses trois petits monstres à la maison, Dany Champagne traite d'une autre forme de monstre sur Horreur-web.com, le site qu'il a créé en 2003. Il a une prédilection pour les slashers des années 80 et les films gothiques du studio Hammer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest