Mega Python Vs Gatoroid

MEGA PYTHON VS GATOROID

2011

RÉALISATION: Mary Lambert
SCÉNARIO: Naomi L. Selfman
AVEC: Tiffany, Debbie Gibson, Carey Van Dyke , A Martinez et Kathryn Joosten

Il n'y a qu'une seule chose plus pathétique que deux pseudo monstres boostés aux CGI qui s'affrontent dans une production à faible budget du canal SyFy; Deux pseudo popstars des années 80 boostés au silicone qui s'affrontent dans une production à faible budget du canal SyFy!!

Lorsque des pythons géants menacent la survie des alligators d'un parc national en Floride, la garde forestière en chef (Tiffany) tente d'éliminer les prédateurs pour sauvegarder une espèce en voix d'extinction. Cela ne fait pas l'affaire du Dr. Nikki Riley (Debbie Gibson), qui croit que l'humain ne devrait pas interférer dans l'évolution de la nature. Voulant avoir recours à une solution alternative, la garde forestière nourrit les alligators aux stéroïdes (pourquoi pas!) pour leur donner une chance de survie contre les pythons. Leur rythme de croissance se fera plus rapidement que prévu.

Oubliez les monstres géants et préparez-vous à sortir le Perez Hilton en vous! Le méga python et l'alligator boosté aux stéroïdes promis par le titre ne sont que de la poudre aux yeux! Mega Python Vs Gatoroid oppose plutôt deux popstars déchues des années 80, j'ai nommé Tiffany et Debbie Gibson. Ça devrait sonner une cloche aux lecteurs de plus de trente ans. Les autres, imaginez un film de monstres avec Britney Spears et Christina Aguilera qui sortirait en 2020. Vous comprendrez alors que l'attrait du film n'est pas le duo de monstres, mais bien les deux has been qui passent la majorité du temps à s'enguirlander tout en prenant la peine d'insérer des références à leurs chansons dans leurs injures.

Le point de culmination de Mega Python Vs Gatoroid survient aux deux tiers alors que les deux femmes engagent un "combat de chattes" qui dure un bon 5 minutes (un vrai 5 minutes)! Le tout démarre avec des claques sur la gueule, se poursuit avec des bols de salades sur la tête, puis des gâteaux et des tartes à la crème au visage. Et comme si ce n'était pas assez, le combat se poursuit dans une rivière et finit par ressembler à un concours de wet t-shirts! Le tout avec un suspense haletant à savoir lequel des gros seins de Tiffany sortira de son décolleté en premier (les deux restent miraculeusement — et malheureusement — au bercail). Une bonne semaine après le visionnement, je ne sais toujours pas si la scène est carrément pathétique ou tout simplement géniale. Je vous mentirais aussi si je ne vous mentionnais pas avoir été excité par la chose, la condition masculine étant ce qu'elle est!

Et qu'en est-il de l'horreur et des monstres dans tout cela? Fidèle à la tradition engendrée par les films de monstres aquatiques produits pour le canal SyFy, Mega Python Vs Gatoroid propose des effets CGI bas de gamme, plus décevant qu'à l'accoutumée. Une bonne partie du budget a du servir à payer les stars ou acquérir les droits pour des chansons thématiques des deux chanteuses telles que Serpentine (Tiffany) et Snake Charmer (Debbie Gigson). Même Micky Dolenz du mythique groupe The Monkees vient faire son tour! On est kitsch ou on ne l'est pas!

Mais derrière ce happening popculturel, ce qu'il y a d'étonnant est que le film a été réalisé par nulle autre que Mary Lambert. Autrefois perçue comme la réalisatrice par excellence de films d'horreur, sa carrière a pris une méchante débarque après qu'elle nous ait offert les deux films de la série Pet Sematary. Depuis, on a eu droit à The In-Crowd, Urban Legend 3 et Halloweentown 2. Mega Python Vs Gatoroid lui donnera peut-être plus de visibilité commerciale, mais pour la crédibilité, on repassera.

Même s'il découle du même moule que les hybrides de films de monstres récemment sortis (et Dieu sait qu'il y en a une tonne), Mega Python Vs Gatoroid est avant tout destiné à l'amateur de culture populaire qui voudrait se foutre de la gueule de deux chanteuses qui lui ont probablement tapé sur les nerfs à la fin des années 80. Ceux qui s'y aventureraient dans le but de trouver une série B horrifique sympathique seront déçus, car sur ce point Mega Python Vs Gatoroid est assez faible. Par contre, si vous gardez secrètement dans le fond d'un de vos tiroirs une carte de membre du Fan Club d'une des deux chanteuses vedettes, Mega Python Vs Gatoroid vous soutira certainement un sourire ou deux.

  • Dany Champagne

  • Terreur En Floride (version française/Québec)

     

    Mega Piranha (2010)
    Mega Shark Vs Giant Octopus (2009)

     

     
     


    Horreur Web © 2003-2011
    Création/rédaction: Dany Champagne • Graphisme: Daniel Bérard